RedbeardsCove

[WIP] 𝐈𝐬𝐥𝐚𝐧𝐝 𝐨𝐟 𝐌𝐢𝐬𝐭 - 𝐂𝐨𝐦𝐢𝐜 𝐁𝐨𝐨𝐤 - 𝐓𝐡𝐞 𝐒𝐞𝐪𝐮𝐞𝐥 𝐭𝐨 𝐓𝐡𝐞 𝐆𝐨𝐥𝐝𝐞𝐧 𝐌𝐞𝐝𝐚𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧 (6255) - colorization and DTP

Recommended Posts

On 5/17/2020 at 9:11 PM, RedbeardsCove said:

I have all four. I will take a look. As of now, I didn't notice any specific comic panel in books.

Admittedly I can only think of one example that is traced from the unpublished comic. On page 20 we have a panel of Governor Broadside’s ship the Ironram. The picture was traced and reused in every Ladybird book on the map of the Tropical Sea. I don’t know if there are any more cases, but this one is pretty clear, even if they didn’t get the flags right.

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, Mister Phes said:

So Dimitri Nicomanis created new dioramas to photograph?  In other words, he didn't touch up archived photos or outtakes from 1989?

Aye! Brand new. Here is a photoshoot backstage and scene setup.

18 hours ago, Runamuck said:

On page 20 we have a panel of Governor Broadside’s ship the Ironram

Aye! Ships in general. If I notice anything else I will let you know. Thank you @Runamuck

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
On 5/22/2020 at 11:52 AM, RedbeardsCove said:

Aye! Brand new. Here is a photoshoot backstage and scene setup.

 

Awesome photoshoot, setup and recreation of the old images. Thumbs up to him for doing that and making it look as real as the old ones.

Nice to see this kind of talent and the effort he uses to make it perfect.

 

Ah and btw, keep us updated with the "Island of Mist" comic and an big welcome, @RedbeardsCove to Eurobricks forums. :pir-laugh:

Edited by Mencot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hello RedbeardsCove, hello Runamuck, hello everyone!

First of all, I apologize for my absence: from the little I saw of the colouring, which is worthy of a professional work, I thought the text had to be up to scratch, and it took longer than expected.

On 5/17/2020 at 4:53 PM, Runamuck said:

If anyone is curious, I can offer a little information on the original version I worked on, even if it was a bit of hush hush work when I originally got it.

Although the comic was never published elements of it were reused in other LEGO Pirates things. Some of the art was traced for the Ladybird books. Elements of the story were reused for the later German audio dramas that feature the islanders. I assume that some of the islander names originate from this comic as well.

Somewhat off topic, but since we have a few people here who speak French, have any of you ever taken a look at the scans on Brickfactory? There are a few French magazines and comics, even a couple of pirates themed ones.

Runamuck, a few years ago, I discovered your work transcribing and translating all the Pirates audio dramas and more (on this forum), and The Island of Mist (which TalonCard had shared on the dedicated topic on the rru forum). You can't imagine how precious your titanic work has been for a "shadow" fan like me, who doesn't speak German nor Danish. I'm happy to finally have the opportunity to thank you and tell you all my admiration for that. And yeah, I'm curious about any snippets of information you'd like to share about your work on the original version.

Indeed, I hope that our work to restore this untapped LEGO heritage will not backfire on Per Sanderhage, who was kind enough to share these archives. It's been at least 30 years now that LEGO hasn't done anything about it: there should be a statute of limitations! :-)

On 5/17/2020 at 9:11 PM, RedbeardsCove said:

Aye! I did. It was mentioned by @Sadie Meowsalot 

A bit off-topic from what we were just discussing earlier, but given this topic is intended for the general discussion of this sort of stuff I thought I'd share anyway. Recently I contacted Michèle Lecreux, one of the developers for the old obscure French Pirates comic LEGO LES PIRATES et la malle au trésor developed and published in conjunction with the French monthly P'tit Loup magazine by Disney, and posed some questions to her about its development. (For reference, you can find scans of the comic on this page, and it should look like this) Nothing too groundbreaking, but I figured it was worth sharing anyway:

"I am glad to send you my answers. Let me know if you need other informations.
Best regards,
Michèle

1) Were there more mini comics like this that you or anyone else at P'tit Loup developed, or only the one?
P’tit Loup magazine published within each issue a mini booklet about a playful theme. The booklet was sometimes sponsored. That was the case with LEGO.

2) How did development of this comic begin - that is, how did it originate and from where?
In collaboration with the advertising department, we would rather whenever possible publish games or contests than simple advertising pages. I was then responsible for all the Disney-licensed products for French magazines when LEGO launched its “pirates” product line. We proposed to LEGO, as we often did with advertisers, to sponsor a mini booklet. LEGO accepted the idea, and we chose the option one fotonovela + one practical work section “create your own board game using LEGO bricks”.

3) Were there any other LEGO comics planned that didn't make it to release, or any story elements, such as scripts, concepts, models, illustrations that were cut or unfinished?
No other projects of any kind were designed in collaboration with LEGO.

4) How much involvement did LEGO have in the development process, and how?
We did all the design work (script, storyboard, game designing, photo shooting and editing). We then asked LEGO, of course, for their approval of the issue before publication but they were not involved in the process."- Michèle Lecreux

@CyregO another challenge Arrr :)

While scouring the web in search of all possible information on the French version of the LEGO Pirates theme, I had indeed stumbled a few years ago upon this interview by Sadie Mewsalot, which had rekindled my interest in the Brickfactory magazines Runamuck mentioned previously.

The two references concerning LEGO Pirates are promotional publications for the theme launch in 1989. AS LEGO #3 is a partnership between LEGO and Bayard Presse Publishing, and a supplement to Astrapi magazine; while Les Pirates et la malle au trésor (the little photo comics on wich Michèle Lecreux worked) is a partnership between LEGO and Disney Publishing, and a supplement to P'tit Loup (Li'l Bad Wolf) magazine. I am not aware of any other product placement of this type for France.
None of the names appearing in those pages is new: they all come from the first comic book 6255 Le Médaillon d'Or (translated into French by Yasmine Haddad, under the coordination of Marie Tenaille). I don't know what freedom this translator had towards LEGO : did she choose the names of the characters, or were there any instructions from LEGO France (we're indeed the only country where the main character isn't called Roger or Red-Beard in the target language, but Fortune...).
I've already listed all the names in this Brickipedia article, which takes up and continues the huge compilation work done on this forum by Runamuck, TalonCard and others, but for more readability, I repeat them here:

Captain Roger / Redbeard: Capitaine Fortune (sometimes called Capitaine Barbe-Rouge from 2004)
Boatswain / Bo'sun Will Cavendish: Bill le moussaillon
First Mate Rummy: La Barrique (The Barrel)
Flashfork: Tranchant (Sharp)
Jimbo: Moustic (simplified spelling for "mosquito" in French)
Bessie: Bessie
Popsy: Couac (parrot call in French)
Spinoza: Filou (Trickster)
Captain Foul: Capitaine Faucheton (pun with "faux jeton": bad penny in French)
First Mate Culverin: Hippolyte (homophony with "hypocrite")
John and Brian Blackheart: ? et Benoît Forfait (the cousin who disappeared in the jungle is apparently unnamed)
Governor Broadside: Gouverneur Travers (Broadside)
Lt. de Martinet: Lieutenant de Martinet
Aunt Prudence: Tante Prudence
Miss Camilla: Camille
Chief Quextil / King Kahuka: Grand Chef Quexil

Dark Shark / Black Seas Barracuda: Requin Noir (Black Shark)
Black Skull / Skull's Eye Schooner: Requin Noir II (how original!)
Sea Vulture / Renegade Runner: Étoile des Mers (Starfish / Seas Star)
Sea Hawk / Caribbean Clipper: Faucon
Sea Lion / Imperial Flagship: Lion de la Mer (Lion of the Sea / Sea Lion)
Armada Flagship: Santa Cruz

Pirates' Nest / Port Jamaica / Rock Island Refuge: Nid des Pirates
The Keg and Cutlass: Au Fût du Forban (The Bandit Barrel)
Port Royal: Port Royal
Governor’s Fort Sabre / Eldorado Fortress: Fort des Sabres
Fenzance / Port Royal (the set) / Imperial Trading Post: Port Fenzance
Island of Fogs / Indigo Island / Enchanted Island: Île des Émeraudes (Emerald Island)

For my translation, I reused as many of those names as possible, when the plot allowed it. I would like to thank TOOL, from the French forum BrickPirate.net, who owns the comic book Le Médaillon d'Or, and was able to complete the names I couldn't find online.

On 5/19/2020 at 9:39 PM, RedbeardsCove said:

Yes, I saw that. You can email me files to redbeardscoveshipmates@gmail.com I have a few projects going on right now. Probably it will take some time before I have some free time but here is an example of  1989 cover restoration plus colour grading and text replacement I did last year (full resolution image is linked). Basically this is what I do (and more :) for a living.

I haven't seen a cover. So my plan is to draw one :) Still I need some time Arrr :) 

Once again, a fantastic job! As a cover illustration, I would recommend page 10, panel 5: the proportions are close to those of a comics cover, this is the first time the title is mentioned in the story, and by removing the speech bubbles, there would be enough space at the top to display all the necessary information.

Someone (Sanderhage himself?) indicated on the original scans that the first page introducing the characters was also missing. The one from the first volume could be taken up again by erasing the missing characters (Aunt Prudence, Camilla, Bessie, Foul and Culverin), and evoking a mysterious Island of Mist instead of the sentence about Foul and Culverin...

For me, this is one of the disappointments of volume 2 by the way: there's only one female character in the comics: Kothu's mother, with only one line of dialogue. The positive points being in my opinion that the drawing is richer, the characters more stable and consistent in their lines from one panel to another, and Captain Roger finally has a real beard (red? you'll tell us...)!

On 5/21/2020 at 5:46 PM, Runamuck said:

Admittedly I can only think of one example that is traced from the unpublished comic. On page 20 we have a panel of Governor Broadside’s ship the Ironram. The picture was traced and reused in every Ladybird book on the map of the Tropical Sea. I don’t know if there are any more cases, but this one is pretty clear, even if they didn’t get the flags right.

I was skeptical so I checked, and you're absolutely right: what an eagle eye! Since all four Ladybird books were published in 1990, if the illustration of the comic inspired the books and not the other way round, this means that it was written and drawn before 1990, like the first volume (bearing in mind that the sets had been ready since 1986 but postponed due to the insufficient production capacity to launch a new theme, and that Per Sanderhage was tasked with giving a background to the characters and writing the comics from the second half of 1987). Funny anecdote: missing the little flag in my Carribean Clipper, I had replaced it with the closest one I had: a soldiers' flag from the Wild West theme, ignoring that it was much closer to the Ladybird version than the traditional Bluecoats' flag!!

And last but not least, the most interesting part for French speakers (if others are curious to discover the few liberties of adaptation, I suggest copy-pasting the text in DeepL.com, to my knowledge the least imperfect of online translators). This translation is mainly based on the English translation by Runamuck, and sometimes, when I had doubts about an interpretation, on the original Danish version via Google Translate. I apologize for the excessive length of this post, but the PDF file was a bit heavier than the allowed limit. Enjoy reading it, folks!

 

Les PIRATES II : La Terre de brume

© LEGO Group 1989 — Scénario : Per Sanderhage — Dessin : Vicente Vañó Ibarra — Couleur : RedbeardsCove
Partage : Sadie Meowsalot — Traduction française : CyregO (d'après une version en anglais de Runamuck et son frère)

Page 3, case 1 :
Tranchant : Z'avez qu'à aller manger ailleurs, si le menu vous revient pas !
Case 2 :
Bill : Moi je veux bien, mais comment ? On est au moins à 10 milles des côtes !
Tranchant : À la brasse !!
Case 3 :
Fortune : J'ai une meilleure idée... Tu vas monter sur la planche, et tu nous serviras à appâter les requins !!
Pirates : Bien dit ! Ouais !

Page 4, case 1 :
Tranchant : Alors là, vous êtes injuste Capitaine Fortune... C'est pas à moi qu'il faut en vouloir...
Fortune : Ah non ?
Case 2 :
Fortune : Hier, au menu : hareng bouilli, biscuit poivré. La veille : hareng sauce au poivre, biscuit. L'avant-veille : ha...
Case 3 :
Pirate : Demandez voir ce qu'on mange aujourd'hui, Capitaine !
Tranchant : Heu...
Fortune : Crache le morceau !!
Case 4 :
Tranchant : Ragoût de hareng et sa mâchemoure de biscuit... au poivre ?
Fortune : Amenez la planche !
Case 5 :
Tranchant : Non, de grâce... Est-ce ma faute si nos dernières prises se limitent à un harenguier et un cargo d'épices ?
Fortune : Insinuerais-tu que ça puisse être la mienne ?!!!
Case 6 :
Fortune : Mutinerie ! Si c'est la corde que tu cherches, dis-le tout de suite ?!
Case 7 :
Vigie : Voile à tribord !
Tranchant : Ouf... Ç'a failli piquer !

Page 5, case 1 :
Bill : Vous voyez quelque chose, Capitaine ?
Fortune : Un peu, mon neveu... C'est bon ça... Très, très bon...
Case 2 :
Fortune : Fais souquer les artimuses, Bill... On va les cueillir comme des fleurs !
Bill : "Les" ?!... Passez-moi cette longue-vue...
Case 3 :
Bill : Dites-moi que je rêve.
Case 4 :
Fortune : Drissez-moi ces escabèches, bande de rats de cale, et mirsoufflez les artibans : on a du pain sur la planche !
Bill : Mais vous avez fondu les plombs ?!
Couac : Souquez les arrrtimuses ! Scrrrouac !
Case 5 :
Fortune : Mollo Bill Cavendish, si une certaine liberté de ton est tolérée à mon bord, prends garde à pas en abuser.
Bill : Mais c'est une escadre entière ! On court au suicide !!!

Page 6, case 1 :
Fortune : Ne fais pas ta sibylle, Bill... On ne vas pas se laisser impressionner par un tout petit convoi de rien du tout ?
Bill : Tout petit convoi... escorté par rien de moins que le vaisseau amiral du gouverneur Travers !
Case 2 :
Fortune : Tu es le fils du plus redoutable écumeur des Mers Tropicales, non ? Ton père n'eût pas fait grand cas de c...
Case 3 :
Bill : Oui, et c'est aussi pour ça qu'il n'est plus parmi nous aujourd'hui.
Case 4 :
Fortune : Jamais je n'oublierai ses dernières paroles sur l'échafaud...
Bill : Et moi donc : "Par les tripes du diable ! Allez tous vous f..."
Case 5 :
Fortune : Oh c'est vrai... Mais avant, il fit jurer à tous ses vieux amis de s'assurer que son fils marcherait dans ses pas.
Case 6 :
Fortune : Et ne t'ai-je pas élevé comme mon fils ? Combien, à ton âge, ont déjà un contrat de 200 ducats sur la tête ?
Bill : J'imagine que je dois vous remercier ?
Case 7 :
Fortune : Alors pourquoi ne pas combler ton vieux père adoptif en attaquant ce convoi ridicule ?
Bill : Parce que je tiens à la vie, voilà pourquoi !!!

Page 7, case 1 :
La Barrique : Oui alors à ce sujet : pendant que vous parlementiez, l'escadre a viré de bord direction Port Fenzance...
Fortune : Quoi ?!
Bill : Ouf...
Case 2 :
Fortune : Ah bravo, tu es fier de toi ? Maintenant, on est obligé d'assiéger Port Fenzance !
La Barrique : Mais la rade est fortifiée !!!
Case 3 :
Fortune : M'en tape ! Je veux un de ces navires ! Marre de bouffer du hareng !
Bill : Attendez... J'ai peut-être une idée...
Case 4 :
Fortune : Vide ta sébile, Bill.
Bill : Les navires marchands manquent toujours d'équipage... Si nous infiltrons quelques hommes pour s'y enrôler...
Case 5 :
Bill : Sous le couvert de la nuit ils éloignent un navire du convoi, que nous avons alors tout le temps de mettre à sac !
Fortune : Habile, Bill !
Bill : Oumpf ! Merci...
Case 6 :
Fortune : Et pour te prouver à quel point j'apprécie ton idée, je t'accompagne personnellement à Port Fenzance !
Case 7 :
Bill : Moi ? Mais j'imaginais que quelqu'un d'autre...
Fortune : Ne me remercie pas ! Mettez la chaloupe à la mer, vous autres...

Page 8, case 1 :
Fortune : Une fois chargé, le convoi devrait cingler vers Fort-des-Sabres, vous nous attendrez à la Crique aux requins.
Case 2 :
Fortune : Souque ferme, Bill... De nouvelles aventures nous attendent...
Bill : C'est la corde qui nous attend, oui...
Case 3 :
Couac : Scrrrouac ! Tout le monde à son poste !
Fortune : Détends-toi... À ce niveau, c'est presque une promenade de santé.
Bill : Peut-être, mais je persiste : vous auriez dû laisser Couac sur le Requin Noir !
Case 4 :
Fortune : Pourquoi donc ??
Bill : Elle menace notre couverture !
Case 5 :
Couac : Pas de quarrrtier ! Amenez la planche !
Fortune : Hmm... Je crois voir ce que tu veux dire.
Case 6 :
Fortune : Et voilà... Plus qu'à choisir la bonne cible, maintenant...

Page 9, case 1 :
Bill : Hmm... Que diriez-vous du Dauphin Volant ?
Fortune : Trop de tirant d'eau... Il y a des récifs dans la Crique aux requins !
Case 2 :
Fortune : Pourquoi pas le Flétan Aventureux...
Bill : Trop lent, il... Attention !
Case 3 :
Bill : C'est le gouverneur Travers et le lieutenant de Martinet ! S'ils nous voient...
Case 4 :
Travers : Et veillez à ce que le Lion de Mer ne s'éloigne pas des vaisseaux d'escorte !
Martinet : À vos ordres, Gouverneur.
Case 5 :
Bill : Attendez, vous n'êtes pas en train... ?!
Case 6 :
Bill : Hors de question de se retrouver à quelques pas de Travers, je refuse d'embarquer sur le Lion de Mer ! Jamais !
Case 7 :
Fortune : Pour embarquer sur le Lion de Mer, c'est ici ?

Page 10, case 1 :
Bill : Ras la frange de vos coups de tête, et je parle pas qu'au figuré hein...!!
Case 2 :
Fortune : Tranquille, Bill... Si Travers tient tant à ce navire, c'est qu'il doit convoyer quelque chose de très précieux.
Case 3 :
Bill : On n'arrivera jamais à détourner un navire si près du vaisseau amiral. Et vous pourriez m'aider à la manœuvre !
Fortune : Moi ? Un capitaine ne se rabaisse pas à ce type de besognes, Bill !
Case 4 :
Bill : C'est vous qui nous avez fait engager comme gabiers ! Si on ne déferle pas ce hunier, le bosco va se méfier.
Fortune : Ma dignité vaut plus que l'opinion d'un bosco ! Je m'excuse Bill, mais tu devras travailler pour nous deux !
Case 5 :
Bill : Regardez là-bas... Qu'est-ce que c'est ?
Fortune : Ça ? C'est la Terre de brume. Toujours noyée dans un épais brouillard, personne n'y a jamais posé le pied...
Case 6 :
Bill : Eh mais on dirait... ? Quelqu'un se noie là-bas ! Un homme à la mer !

Page 11, case 1 :
Capitaine : Hm... un simple indigène, à première vue. Rien de grave...
Case 2 :
Capitaine : Ignorons-le... Hé ?
Fortune : Bill ?!?
Case 3 :
Capitaine : Jeune homme, je vous demande de vous arrêter...
Case 4 :
Second : Est-ce qu'on maintient l'allure, Capitaine ?
Capitaine : Je n'ai malheureusement pas loisir de gaspiller des hommes. Jetez l'ancre...
Case 5 :
Second : C'est perdu d'avance. Nous ferions mieux de poursuivre...
Capitaine : Que voulez-vous dire ?
Fortune : Non, attendez...
Case 6 :
Second : Un requin va les dévorer d'un instant à l'autre !
Case 7 :
Capitaine : Quel gâchis ! Prêtez votre lunette : je n'ai encore jamais assisté à ce genre de spectacle...
Fortune : Donne ta pipe, toi !

Page 12, case 1 :
Fortune : Un poil plus bas... un chouia à gauche...
Case 2 :
Capitaine : Mais qu'est-ce que vous faites ? Les boulets sont comptés...
Fortune : Oh, bouclez-la, vous !!!
Case 3 :
Fortune : En plein dans le mille !!!
Case 5 :
Capitaine : Joli tir, gabier. Avez-vous servi dans la Marine du Roy ?
Fortune : Disons que... j'ai pu me retrouver sur une galère royale à l'occasion, m'sieur... euh, mon Capitaine...

Page 13, case 1 :
Capitaine : Bien, conduisez ces enfants à la sainte-barbe, et reprenez votre quart : ça va bientôt être tout noir.
Fortune : À vos ordres, mon Capitaine.
Case 2 :
Bill : Je me demande d'où il vient...
Fortune : Qui sait... ? Ah, au fait, je suis très déçu de ton comportement !
Case 3 :
Bill : Pardon ??
Fortune : Où avais-tu la tête en plongeant comme ça ? Si tu t'étais fait becter, tout notre plan tombait à l'eau !
Case 4 :
Bill : Oh, je vois... Franchement désolé !!!
Fortune : Faut apprendre à penser un peu aux autres, aussi... Bon, au boulot maintenant...
Case 5 :
Fortune : La plupart des hommes ont rejoint leur hamac. On règle son compte au timonier puis au second, et après...
Bill : Un instant...
Kothu : Bou-hou-hou...
Case 6 :
Kothu : Veux rentrer voir, snif, ma Maman... Île des Émeraudes... Canoë retourné...
Bill : Ça va aller, camarade...
Fortune : Allons... tu es un flibustier, Bill, pas une nounou !
Case 7 :
Fortune : Chhht !
Bill : Ça va, j'ai pas invité un orchestre, non plus...

Page 14, panel 1 :
Second : Ha, belle soirée en perspective...
Timonier : Oui, pas une ride...
Case 3 :
Fortune : Bien ! Souque les écoutilles...
Bill : Comme si c'était fait...
Case 5 :
Bill : Et voilà ! Plus qu'à fausser discrètement compagnie au convoi...
Case 6 :
Fortune : Pour ça, admire le professionnel ! Personne ne remarquera rien !!!
Case 7 :
Martinet : Pardonnez l'irruption, Gouverneur Travers... Mais le Lion de Mer a quitté l'escadre.
Travers : Quoi ?! Mais qu'est-ce qui leur prend ? Suivez-les !!!

Page 15, case 1 :
Bill : C'est bizarre, Capitaine : on se traîne...
Fortune : Pas grave... la Crique aux requins est déjà en vue...
Case 2 :
La Barrique : Le capitaine Fortune est de retour !!
Fortune : On saura vite ce que ce Lion a dans le ventre...
Case 3 :
Pirate : Qu'est-ce que vous nous ramenez, Capitaine ? De l'or ? Des pierres précieuses ?
La Barrique : Des gigots, du jambon, des saucisses ou du rhum ?
Fortune : À vrai dire, je sais même pas. Mais si Travers y tient personnellement, c'est que le jeu en vaut la chandelle.
Case 4 :
Fortune : Alors, Tranchant... quel butin ?
Tranchant : Gloups...
Case 5 :
Tranchant : Du hareng... et du poivre !

Page 16, case 1 :
Narration : Fortune convoque l'ex-capitaine...
Fortune : Qu'est-ce que c'est que ces batacouèques ?! Où est l'or ?
Capitaine : L'or ? Mais il n'y a jamais eu d'or ! Nous transportons des vivres !
Case 2 :
Fortune : Alors pourquoi le gouverneur a-t-il exigé que vous voguiez de conserve avec lui ?
Capitaine : Parce qu'on a des fuites ! En cas de pépin, on n'aurait pas pu s'en sortir seuls.
Case 3 :
Bill : Qu'est-ce que je disais...
Fortune : Oh ça va, hein! Ça va !
Pirate : Frères de la Côte ! Notre capitaine a failli à son devoir ! Jetons-le par-dessus bord et élisons-en un autre !
Case 4 :
Pirates : Ouais ! C'est vrai !
Pirate : Amenez la planche !
Fortune : Mutinerie ! On est dans de beaux draps, Bill !
Bill : Et c'est pas fini...
Case 5 :
Bill : Regardez qui voilà avec toute sa flotte !
Case 6 :
La Barrique : Combien d'avance on peut prendre ?
Fortune : Pas assez ! À moins de trouver une planque, ils nous rattraperont...
Kothu : Peut-être je peux aider...

Page 17, case 1 :
Bill : Connais-tu une cache où nous pourrions mouiller l'ancre ?
Kothu : Oui... mais d'abord, faut sortir d'ici...
Case 2 :
Fortune : Très bien... on prend le risque. Plus un mot avant d'être sur le Requin Noir, à l'abri des oreilles indiscrètes...
Case 3 :
Fortune : Nous reparlerons de ta petite tentative de mutinerie plus tard, jeune homme !!
Pirate : C'était vraiment pas contre vous, Capitaine...
Case 4 :
Fortune : Eh bien p'tit gars, où se trouve cette cache ?
Kothu : Par là... sur l'Île des Émeraudes !
La Barrique : Larguez les amarres, bande de pouilleux !!
Case 5 :
Fortune : Tu veux dire... la Terre de brume ? C'est impossible ! Personne n'y est jamais allé !
Kothu : Mais c'est là que j'habite !
Case 6 :
La Barrique : C'est de l'inconscience ! On va s'échouer et couler !
Fortune : Plutôt couler que finir la corde au cou !
Case 7 :
Fortune : Tu es sûr de vouloir nous flanquer dans cette purée de pois ?
Kothu : Oui, faut faire le tour de l'Île...
Case 8 :
Kothu : Là ! Tu passes derrière le gros caillou taillé...

Page 18, case 1 :
Fortune : J'espère que tu sais ce que tu fais, mon garçon !
Kothu : 1... 2... 3... 4... 5...
Case 2 :
Kothu : 37... 38... 39... 40... cinq mains vers la droite...
Fortune : Cinq quoi ? Oh peu importe... Bill, deux degrés à tribord... Enfin j'espère !
Case 3 :
Kothu : 76... 77... 78... maintenant un croissant de lune à gauche... 79... 80...
Fortune : Un croiss... pour l'amour du ciel ! Essaie quatre degrés à bâbord, Bill...
Case 4 :
Kothu : 160... Ça y est : on arrive à ma maison...
Case 5 :
Fortune : Que le Grand Cric me croque... !

Page 19, case 1 :
Amaritza : Kothu, mon chéri ! On était si inquiets !
Quexil : Où étais-tu pendant tout ce temps ?
Case 2 :
Kothu : Je pêchais après je tombe dans l'eau, après lui il me sauve, après lui il a volé le grand bateau, après y a un...
Case 3 :
Quexil : Comment ?
Fortune : C'est une longue histoire, mon Cap... euh, Grand Chef...
Case 4 :
Fortune : Mais pour l'heure, je serais curieux de savoir ce que des Aztèques font si loin de leurs terres... ?
Quexil : C'est aussi une longue histoire...
Case 5 :
Quexil : Mais vous accepterez sans doute un rafraîchissement. Suivez-moi, vous êtes mes hôtes...
Case 6 :
Bill : C'est un refuge inespéré...
Fortune : Oui, je donnerais cher pour voir la tronche de Travers en ce moment... !!
Case 7 :
Travers : Comment ça : "volatilisés" ?!!!

Page 20, case 1 :
Martinet : On les a perdus de vue quand ils ont contournaient l'île. Ils ont dû en profiter pour s'éclipser.
Capitaine : Leur navire a peut-être sombré... ?
Case 2 :
Travers : "Qui est né pour le gibet ne se noiera jamais"... et je verrai Roger Fortune se balancer au bout d'une corde !
Case 3 :
Travers : Fortune et son nabot de bosco ont-ils évoqué une destination... ? Parlé à un membre de votre équipage ?
Capitaine : Non, ils sont restés discrets. Ils ont bien parlé au petit indigène, mais comme ils est parti avec eux...
Case 4 :
Travers : Petit indigène? Quel petit indigène ?
Capitaine : Un marmot dont le canoë avait chaviré, et qu'on a recueilli...
Martinet : Impossible ! Il n'y a plus aucune tribu amérindienne dans la région, à moins que...
Case 5 :
Martinet : À moins que... non, c'est trop improbable... Et pourtant...
Travers : D'un autre côté, y a-t-il une autre explication ?
Case 6 :
Martinet : Mais alors, qui dit un Amérindien...
Travers : Dit une mer d'Indiens ! Et ça, ça peut rapporter un sacré paquet de pognon sur le marché aux esclaves...
Case 7 :
Travers : Vous et le reste du convoi, gardez le cap ! Fortune a dû trouver un moyen de mettre pied à terre...
Case 8 :
Travers : Mais quand tôt ou tard il reprendra la mer, nous serons là pour l'accueillir...

Page 21, case 1 :
Fortune : Ça, faut admettre, je suis stupéfait. Il y a des années que l'Empire aztèque s'est effondré, non ?
Quexil : Exact...
Case 2 :
Quexil : "Quand les conquistadors envahirent le Mexique, le temps de les sous-estimer, nous étions déjà vaincus."
Case 3 :
Quexil : "Pire : des peuples par nous jadis opprimés se soulevèrent. Une poignée de nos ancêtres fuit vers la côte..."
Case 4 :
Quexil : "Ils construisirent plusieurs embarcations, et prirent le large dans l'espoir d'atteindre une terre d'asile..."
Case 5 :
Quexil : Ils accostèrent cette île et y bâtirent une Cité. La reine Amaritza et moi-même, Quexil, sommes nés ici..
Bill : Mais comment vos ancêtres ont-ils frayé leur route dans cette brume ?
Case 6 :
Kothu : Oh... On n'avait pas le brouillard autour de l'île au début...
Quexil : Merci Kothu, tu auras tout le loisir de raconter ça une prochaine fois, puisque nos invités sont ici pour la vie.
Fortune : Pardon ?!?

Page 22, case 1 :
Fortune : Vous débloquez ou quoi ? On partira quand ça nous chantera !
Quexil : Sans guide, vous ne franchirez pas la nappe de brouillard...
Case 2 :
Quexil : Comprenez bien que nous ne pouvons laisser des étrangers révéler notre existence.
Fortune : Prenez garde ! On a quelques arguments pour vous faire changer d'avis, si vous voyez ce que je veux dire...
Case 3 :
La Barrique : Ils semblent pas particulièrement à court d'arguments non plus...
Case 4 :
Fortune : Nom d'une brique ! Le Requin Noir regorge de pirates assoiffés de sang, ils ont des canons...
Quexil : Qu'ils n'utiliseront pas tant que nous vous tenons.
Bill : Mais vous ne prendrez jamais le Requin Noir sans armes à feu !!
Case 5 :
Quexil : Et pourquoi s'y risquer ? Tôt ou tard, vos hommes manqueront d'eau ou de nourriture et devront se rendre.
Bill : Quelle gratitude, quand je pense qu'on a sauvé votre fils !
Case 6 :
Quexil : Et je vous suis bien obligé, sans quoi nous vous aurions déjà sacrifiés... Ça peut toujours s'arranger d'ailleurs.

Page 23, case 1 :
Fortune : Rha les sinapismes ! Sans ma vieille cuillère à pot, je me sens nu comme un ver !
La Barrique : Notre ami s'offre de nous conduire à nos appartements, je vais avec lui.
Case 2 :
Bill : Écoute, j'aimerais beaucoup jeter un œil à votre pyramide. Tu crois que je peux ?
Kothu : D'accord... je te montre le chemin.
Case 3 :
Bill : Quelle est cette forme ronde tout là-haut ?
Kothu : C'est Bouldieu... le protecteur de la Cité...
Case 4 :
Kothu : Avant, on lui offrait des sacrifices humains, mais on fait plus ça... Plus autant en tout cas...
Fortune : Ah bah tout va bien, alors !
Case 5 :
Fortune : Dans ma vie, j'en ai vu des bizarreries, mais là c'est la drisse sur le bateau...
Kothu : C'est Bouldieu qui fabrique le brouillard...
Case 6 :
Kothu : Il vit sur une source d'eau chaude. La vapeur se mélange avec la fumée des feuilles brûlées dans sa bouche...
Case 7 :
Kothu : Après il souffle sur la mer. Le grand prêtre peut changer la force du brouillard en tournant son Nez-meraude.
Case 8 :
Bill : Époustouflant, n'est-ce pas Capitaine Fortune ?
Fortune : Oui, nez-poustouflant... Quelle beauté. Mais quelle beauté !

Page 24, case 1 :
Fortune : T-tu en as d'autres, des comme ça ?
Kothu : Euh non...
Case 2 :
Fortune : C'était bien la peine de s'appeler "Île des Émeraudes", tiens...
Kothu : On l'a trouvée dans un des deux chaudrons d'or que les Anciens ont pris avec eux quand ils s'enfuyaient...
Case 3 :
Fortune : Deux chaudrons d'or ?!
Bill : Euh... Capitaine, je ne crois p...
Kothu : Oui, tu veux voir ?
Case 4 :
Fortune : Voui !!!
Bill : Non !!!
Kothu : C'est juste après...
Case 5 :
Fortune : Nom d'un tenon... ?!
Kothu : C'est joli, hein ?
Bill : On ferait mieux de rentrer maintenant, Capitaine...
Case 6 :
Fortune : Y en a pour au moins huit mille briques, Bill ! Il me faut cet or !
Bill : De toute façon, même si vous y arrivez, on est coincés ici !
Case 7 :
Fortune : Kothu comptait pour se repérer, il savait qu'à tel nombre correspondait tel écueil. Faisons pareil à l'envers.
Bill : Certes ! Mais comment retrouver ces nombres ? Je les ai pas notés, moi !
Case 8 :
Couac : 40... deux degrrrés à trrriborrrd... 78... quatrrre degrrrés à bâborrrd !
Case 9 :
Fortune : Qu'est-ce que tu viens de dire ?!
Couac : 40... deux degrrrés à trrriborrrd... 78... quatrrre degrrrés à bâborrrd ! Scrrrouac !

Page 25, case 1 :
Fortune : T'entends ça ? Couac s'en souvient ! À nous la liberté !
Bill : Oui... Et comme Kothu s'est arrêté à 160... Il suffit de partir à rebours.
Case 2 :
Fortune : Génial ! On rejoint le Requin Noir, on réveille l'équipage, on fauche le trésor et on file à l'anglaise !
Bill : Ça c'est un plan bien ficelé... !
Case 3 :
Fortune : Hé, je ne te le fais pas dire...
Bill : Et qu'est-ce que vous faites des 300 guerriers aztèques qui peuplent la Cité ?
Case 4 :
Fortune : 300... ?
Bill : Vous pensez vraiment qu'ils se laisseront voler leur or sans réagir ?
Case 5 :
Fortune : Pas sûr... Les gens sont tellement égoïstes...
Bill : C'est cela, oui ! Eh bien attendons la nuit pour récupérer les armes et fuir à bord du Requin Noir...
Case 6 :
Fortune : Mais... Bill, tout cet or...
Bill : Arrêtez d'y penser et tâchez de dormir un peu.
Case 7 :
Bill : Allons-y... La voie est libre...
Case 8 :
Bill : Zut... Nos sabres et nos pistolets sont gardés par une sentinelle !
Fortune : Qu'est-ce que je disais : la confiance se perd de nos jours ! Bon, j'ai une idée...

Page 26, case 1 :
Gardien : Hep ! Vous n'avez pas le droit d'être ici...
Fortune : On ne fait que pass... Eh, vous avez un lacet défait, non ?
Case 2 :
Gardien : Lacet ? Mais je ne porte même pas de chaus...
Case 3 :
Gardien : ...surggg !
Case 4 :
Bill : Voilà qui est fait ! Plus qu'à trouver Moustic et La Barrique.
Fortune : Leur chambre est un peu plus bas...
Case 5 :
Fortune : Debout, La Barrique ! On a trouvé un moyen de s'échapper...
La Barrique : RRRrrrr... hmmfff ?
Case 6 :
Bill : Mais... Moustic a disparu ?!
Case 7 :
Fortune : Corne de bouc, où est Moustic ?
La Barrique : Il est parti sur l'autre montagne avec Kothu, observer les étoiles.
Case 8 :
Fortune : Les étoiles ???
La Barrique : Ouais, les Aztèques s'intéressent aussi à ce genre de choses, ils ont même un endroit pour ça...

Page 27, case 1 :
Bill : On peut quand même pas laisser notre mousse ici, Capitaine...
Fortune : Tu me vois vraiment faire ça ? Quelle indignité...
Case 2 :
Fortune : Mais crois-moi que quand j'aurai remis la main sur ce gosse, il pourra plus s'asseoir de la semaine !
Case 3 :
Fortune : De nous trois, tu cours le plus vite, Bill ! Va le chercher pendant qu'... euh... qu'on vous attend aux quais...
Bill : C'est O.K., Capitaine.
Case 4 :
Fortune : Viens, La Barrique !
La Barrique : Mais c'est de l'autre côté, les quais !
Case 5 :
Fortune : Je sais bien ! Juste une petite course à faire avant...
Case 6 :
Bill : Pardon... L'observatoire, c'est bien par là?
Garde : Quoi... ? Euh... Oui, mais qu'est-ce qu... ?
Case 7 :
Bill : Merci !

Page 28, case 1 :
Kothu : Et si on suit la route des étoiles, on peut compter les années...
Moustic : Malin ! Tu sais repérer les planètes alors ?
Case 2 :
Bill : Moustic ! Viens avec moi, vite ! On s'en va !
Kothu : Tu t'en vas ? Mais c'est pas possible ! Tu connais pas le chemin !
Case 3 :
Bill : Si Kothu, on a trouvé comment quitter la baie. Moustic, viens. Le second et le capitaine sont déjà aux quais...
Case 4 :
Bill : Du moins, je l'espère...
Case 5 :
La Barrique : On n'emboîtera pas une plate de plus. Déguerpissons, Capitaine !
Fortune : Encore une toute petite seconde...
Case 6 :
La Barrique : J'ai comme qui dirait un nez-trange pressentiment, Capitaine...
Fortune : T'as pas un séparateur de briques plutôt ?
Case 7 :
Fortune : "Et la lumière fut" !
Case 8 :
La Barrique : Il a pas l'air content !!!
Fortune : Pas grave, cette fois-ci on se tire !!!

Page 29, case 4 :
Fortune : Eh ben ça valait le détour après tout. On fêtera ça dignement chez ma petite Bessie, au Fût du Forban.
La Barrique : Yo-ho-ho, et une bouteille de rhum...
Case 5 :
Quexil : Ne partez pas si vite, une petite fête vous attend justement demain, dès l'aube, à l'heure où rougit le Soleil !
Case 6 :
La Barrique : Si vous avez un plan, hésitez surtout pas hein, Capitaine.
Fortune : On est cuit ! Et Bill qui risque de se jeter aussi dans la gueule du loup ! À moins que...
Case 7 :
Fortune : Va trouver Bill, Filou ! Et tu lui donnes ça ! Compris ? Bill !
Case 8 :
Fortune : Va chercher ! Va !!!
Case 9 :
Fortune : Cours Filou ! Cours...

Page 30, case 3 :
Bill : Filou ?
Moustic : Qu'est-ce qu'il a dans la main ?
Case 4 :
Kothu : C'est la Nez-meraude de Bouldieu... Celle qui commande le brouillard !
Bill : Les imbéciles !!!
Case 5 :
Kothu : Tu peux plus rien faire... Si on vole à Bouldieu, on est sacrifié, c'est comme ça... !
Bill : Il doit bien y avoir un moyen...
Case 6 :
Fortune : Écoutez, ne sombrons pas dans la violence symbolique... Je me suis excusé après tout...
Bill : Oh non...
Case 7 :
Kothu : Hé, tu peux pas tirer sur mon Papa !!!
Bill : Je sais bien ! Mais je vais pas rester les bras croisés...

Page 31, case 1 :
Bill : Un coup de canon... ?
Case 2 :
Bill : La brume a  dévoilé la Cité ! Et Travers gagne la baie !!!
Case 3 :
Martinet : Le Requin Noir est tombé dans nos filets ! Dès que nous l'aurons envoyé par le fond...
Travers : Nous prendrons la Cité : je tirerai un bon prix de la vente de ces sauvages comme esclaves !
Case 4 :
Guerrier : La brume s'est dissipée ! Comment... ?
Quexil : Nous verrons cela plus tard ! Défendez vos familles !
Case 5 :
Fortune : Bill ? Ça fait plaisir de te voir... Je commençais presque à m'inquiéter...
Bill : Alors vous pouvez continuer...
Case 6 :
Fortune : Pourquoi ? Il est pas encore né, l'Aztèque qui me fera saigner la pastèque !
Bill : Travers, Martinet et ses hommes commandent le Bélier d'Acier. Ils sont pas doux comme des agneaux non plus.

Page 32, case 1 :
Moustic : Mais quelle mouche te pique, Kothu ?
Kothu : Fais comme moi : on doit prier Bouldieu !
Case 2 :
Fortune : Est-ce le bon moment de céder à la superstition, mon grand ?
Kothu : Toutes les légendes racontent que Bouldieu va protéger l'Île !
Case 3 :
Bill : Notre dernière chance... Venez, dépêchez-vous !!!
Case 4 :
Fortune : Je ne dis pas que toutes tes idées sont débiles, Bill, mais celle-ci...
Bill : Chhht. Attendez que le Bélier d'Acier soit parfaitement dans l'axe.
Case 5 :
Bill : Là !
Case 6 :
Fortune : Pousse-toi si tu veux pas finir écrasé, Moustic !
Bill : Vite !!!
Case 7 :
Fortune : Et roulez jeunesse !!

Page 33, case 2 :
Martinet : Euh... Mille excuses Gouverneur, vous connaissez l'expression : "Pierre qui roule n'amasse pas mousse" ?
Case 3 :
Travers : Évidemment, Martinet... Mais je ne vois pas ce que ç... Haaaaa ??!!!
Case 4 :
Fortune : Et je jure, foi de forban, de ne jamais dévoiler votre secret...
Quexil : Heureux de vous l'entendre dire... Bouldieu a retrouvé son habitus, mais deux sûretés valant mieux qu'une...
Case 5 :
Quexil : Mon fils a enseigné au perroquet une autre route que celle de notre Terre de brume...
Couac : Couac veut une cacahouète ! Scrrrouac !

Page 34, case 1 :
Fortune : Je me demande qui a bien pu suggérer cette idée, hein, Bill ?
Quexil : Maintenant, si vous pouviez emmener ces soldats avec vous, nous allons réétendre notre linceul blanc...
Case 2 :
Fortune : Tu as vu ces écueils ? Une fois noyés dans le brouillard, impossible de se réaventurer ici !
Case 3 :
Fortune : À partir de maintenant, débrouillez-vous tous seuls ! D'autres viendront vous secourir bien assez tôt !...
Martinet : Ça peut prendre des jours... et nous n'avons ni eau, ni vivres.
Case 4 :
Fortune : Vous savez quoi ? Je veux bien vous échanger notre stock de poivre et de harengs contre ce petit coffre, là.
Travers : Quoi ? Mais il y en a pour une fortune. C'est de la pure... pure...
Case 5 :
Fortune : Piraterie ? Maintenant que vous le dites...
Case 6 :
Martinet : Préférez-vous votre hareng bouilli, Gouverneur ?
Travers : Pas la peine ! Je bous déjà de colère très bien tout seul !

Fin

Edited by CyregO

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thanks, it is nice to hear that the work I put into it is still being appreciated.

 

It is very interesting to see what the French character names are. It’s also good to know what some of the wordplay for their names is, one wouldn’t catch that without knowing French, and running it through google translate would not be of much help in that department.

 

There is a ton of traced art in the Ladybird books. An odd little detail in that regard is that captain Foul’s ship the Barracuda, is not even the ship from the comic at all. The Ladybird version of the Barracuda is actually the ship that the pirates attack in the start of the comic, called the Golden Loot in the audio version. The model for the comic version of the Barracuda does actually appear in the Ladybird books, but as a different ship. Captain Jonah’s ship the Hesperus is traced from the comic version of the Barracuda.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes, and thanks also to this restoration project of the 2nd comic, without which I might never have bothered to create an account and therefore thank you!

Speaking of names in the French version, I forgot to specify that "Forfait" (Blackheart cousins) means a serious dereliction of duty, a crime; and "Martinet" is either a bird resembling a swallow, or more probably here, a small whip used in the past to correct children (not to be confused with "Martinez", which is a Spanish-sounding name). "Le faucon" is just The hawk's literal translation.

I checked and indeed, except for the flags and patched sails, these ships are modelled on others in the comic. Strange that the German audio drama didn't kept Seefalke for the name of the Golden Loot: as the comic is a by-product of the sets, I guess even though it lacks the striped sails, it was supposed to represent and promote its brick equivalent...?

 

Little wink only permitted by time: even if they are not named in the original version (rightly so since they were drawn long before their adaptation to LEGO), I made the names Amaritza and Quexil appear in my translation for Kothu's parents (I kept your spelling for Amaritza: to my knowledge, her minifig was unnamed in French).

Edited by CyregO

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

LEGO IDEAS

SUPPORT ►

CARRIBEAN CLIPPER REDUX

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.